La Fédération bancaire française prépare les entreprises à une hausse des coûts

le 30/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

«Avec les nouvelles règles de Bâle 3, le financement de l’économie ne sera plus le même qu’avant la crise», a indiqué son président François Pérol, également président du conseil de surveillance de BPCE, lors d’un colloque organisé par l’Association française des trésoriers d’entreprise (AFTE). Tout en indiquant que les fonds propres des banques affichaient des rendements nettement inférieurs (entre 9% et 12% selon les établissements) aux niveaux d’avant-crise, il a ajouté, sans toutefois les chiffrer, que la hausse du coût de financement serait inévitable: «le régulateur ne peut demander aux banques à la fois de faire moins de transformation, avec des instruments plus liquides, davantage capitalisés, et au même coût qu’auparavant».

A lire aussi