PORTRAIT Eric Coutts, responsable de l’activité de BFI de Citi pour la France et la Belgique

Doublement chanceux

le 18/02/2010

Débauché chez Goldman Sachs par le duo Steg-Richier, Eric Coutts (48 ans, master de droit à Cambridge) prend les rênes de la banque d’affaires de Citi France fin 2008, lorsque les deux hommes partent monter le bureau parisien de Blackstone. A cette époque, la banque américaine réorganise ses activités, et c’est à lui qu’elle confie le volet français de ce plan. «J'ai eu la chance de pouvoir prendre la main sur la fusion de la banque commerciale et la banque d'investissement au sein d'une nouvelle division appelée 'global banking' fin 2008», explique le quadragénaire. L’ex-patron de la banque d’investissement Jean-Claude Gruffat, 64 ans, s’est quant à lui vu confier le rôle de responsable pays. «En raison peut-être de mes origines anglaises, j'ai opté pour une approche pragmatique pour très vite ramener le nombre de clients de 80 à 60 et placer chacun d'entre eux sous la responsabilité d'un seul banquier, issu de l'une ou l'autre des divisions, raconte Eric Coutts. Compte tenu de l'importance du facteur humain dans une telle réorganisation et des difficultés qu'a rencontrées le secteur bancaire l'an dernier, j'ai passé beaucoup de temps sur les sujet internes. Maintenant que la réorganisation est faite, nous travaillons tous à l'accompagnement de nos clients dans le cadre du rebond de l’économie globale.»

A lire aussi