RESTRUCTURATION D’ENTREPRISE – Le droit français se fait violence

le 25/02/2021 L'AGEFI Hebdo

Le projet de transposition de la directive restructuration accorde davantage de droits aux créanciers mais a minima.

RESTRUCTURATION D’ENTREPRISE – Le droit français se fait violence
Tirant les leçons de la sauvegarde de Rallye, holding de Casino, la Chancellerie propose d’ajouter aux comités de créanciers un seuil de bilan pour la constitution des classes.
(rea)
L’afflux de dossiers de restructurations d’entreprises tant attendu en raison des conséquences économiques de la crise du Covid-19 ne s’est toujours pas concrétisé en ce début d’année. Plusieurs dossiers médiatiques ont certes été traités ces derniers mois mais ils ne représentent pas le gros des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi