Les dérivés aux prises avec de lourds chantiers réglementaires

le 23/07/2020 L'AGEFI Hebdo

L’industrie a obtenu un report d’échéance pour les marges initiales des dérivés OTC non compensés. Changer les indices de référence dans les contrats représente un travail colossal.

Un peu de répit pour les professionnels des produits dérivés. Alors que l’activité subissait les assauts de la crise du Covid-19 ce printemps, le Comité de Bâle et losco (International Organization of Securities Commissions) ont décidé, le 3 avril, de reporter les dernières échéances de la mise...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Ailleurs sur le web

A lire aussi