L’Etat cajole le capital-investissement

le 13/02/2020 L'AGEFI Hebdo

Entre la loi Pacte et la mise en œuvre du rapport Tibi, les prochaines années s’annoncent fastes pour le secteur.

L’Etat cajole le capital-investissement
En septembre 2019, Emmanuel Macron recevait les acteurs de la French Tech, fixant l’objectif de 25 licornes d’ici 2025.
(cedric O/ twitter)
En tant qu’ancien banquier d’affaires, Emmanuel Macron a une appétence particulière pour le capital-investissement (private equity). Et sa politique économique, essentiellement symbolisée dans son quinquennat par la loi Pacte votée au printemps dernier, mise sur le développement massif des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi