Kyriba combat le fléau de la fraude aux fournisseurs

le 08/03/2018 L'AGEFI Hebdo

Le coffre-fort d’identification KVerif doit permettre au donneur d’ordres de sécuriser le paiement au bon destinataire.

Le fraudeur joue avec la société qu’il vise comme le chat avec la souris, jamais à court d’idées. En matière de fraude aux fournisseurs, l’un des multiples risques auxquels sont confrontées les directions financières, l’usurpation d’identité d’un fournisseur fait office de coup de griffe pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi