Bourses

Un pont trop loin

le 09/03/2017 L'AGEFI Hebdo

Avec la fin annoncée du projet d’union LSE-DB, les intérêts nationaux privent à nouveau l’Europe d’un champion des marchés.

Un pont trop loin
Xavier Rolet, directeur général du London Stock Exchange, et Carsten Kengeter, président du directoire de Deutsche Börse.
(Rea/Bloomberg)
Avant que leur entente cordiale ne se fissure au grand jour fin février, le London Stock Exchange (LSE) et Deutsche Börse n’ont eu de cesse pendant un an de vanter les mérites de leur désir d’union. Mais les intérêts nationaux, exacerbés par le vote inattendu en faveur du Brexit, ont eu raison d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi