Un contrat cadre de droit français sur les dérivés

le 08/12/2016 L'AGEFI Hebdo

Post-Brexit. Les échanges de dérivés OTC (de gré à gré) vont désormais pouvoir se fonder, pour ce qui concerne la « marge initiale » (IM), sur un contrat de droit français. Une véritable rupture avec l’hégémonie anglo-saxonne qui prévaut dans l’encadrement des dérivés. Mis au point par la FBF ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi