Les LBO en difficulté avancent en terrain miné

le 24/11/2016 L'AGEFI Hebdo

SoLocal et Vivarte illustrent les difficultés des actionnaires et créanciers à s’entendre. La présence de fonds spéculatifs est mise en cause.

Les LBO en difficulté avancent en terrain miné
(Fotolia)
Les dossiers SoLocal et Vivarte sont symptomatiques des LBO (leveraged buy-out) des années 2000 éprouvant les pires difficultés à se débarrasser de leur dette colossale. SoLocal, propriétaire de Pages Jaunes, est asphyxié par un endettement de 1,1 milliard d’euros, tandis que le groupe d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi