FRAGMENTATION DES MARCHES Chi-X devient la troisième Bourse d’Europe

le 17/06/2010 L'AGEFI Hebdo

Euronext sur le continent

La plate-forme de négociation alternative (MTF) Chi-X ressort vainqueur de la « fragmentation des marchés », comme lors de notre premier classement réalisé le 11 mars à partir des données Fidessa Fragmentation Index/Fidessa Fragulator. Cet outil permet de reconstituer par lieux d’échanges les transactions passées sur un titre ou sur un indice donné, alors qu’elles peuvent s’effectuer sur des plates-formes différentes depuis la directive MIF (Marchés d’instruments financiers). Nouveauté, la possibilité de consolider désormais l’indice paneuropéen EuroStoxx 50 nous confirme qu’Euronext et Deutsche Börse (Xetra) dominent encore le marché continental, avec 14,5 % et 10,8 % de parts depuis le 1er janvier, mais pas très loin devant Chi-X, qui grignote tous les mois des points (8,8 %). Bats et même Nasdaq Europe (qui doit pourtant s’arrêter) progressent aussi, au contraire de Turquoise, par rapport à la même période en 2009, alors beaucoup moins animée.

Opacité ailleurs

Le FTSE 100 permet de confirmer que le London Stock Exchange a perdu des parts de marché, passées en un an de 49 % à 34 %. Le bénéfice en revient encore aux MTF, surtout avec Chi-X, qui représente à lui seul désormais plus de 26 % des échanges sur le marché transparent à Londres, et Bats, ainsi qu’aux marchés opaques (désormais 41 % des échanges). Sur ces derniers, les internalisateurs systématiques d’ordres (institués par la MIF) et surtout les dark pools(MTF dédiés aux échanges de blocs sans transparence) se font une place croissante, tout comme les internalisateurs non systématiques (crossing networks), dont nous n’avons pas ici la part détaillée dans le gré à gré.

L’analyse sur le DAX 30 en Allemagne démontre que Xetra est la plate-forme nationale qui perd le moins, et que les Bourses régionales n’ont pas souffert de l’émergence de Chi-X. Sur le CAC 40, Euronext résiste bien, avec 43 % de parts de marché, malgré le rôle croissant des dark pools.

A lire aussi