L'avis de... Fabrice Coquio, directeur général d’Interxion France*

« Le but est de créer une communauté d’acteurs »

le 17/06/2010 L'AGEFI Hebdo

Quelles sont les caractéristiques du « proximity hosting » ?

Elles sont au nombre de cinq. La première est bien évidemment la proximité, c’est-à-dire restreindre au maximum la distance entre le serveur du client et celui des plates-formes de négociation. La seconde est la création d’une communauté d’acteurs (traders, courtiers, market makers, fournisseurs de données, de solutions d’analyse pre-trade), ce qui implique une connectivité entre ces acteurs facilitée. La troisième caractéristique concerne un accès diversifié aux capacités réseaux : plus le centre de données est connecté à différents opérateurs, plus les clients hébergés ont le choix, plus ils sont susceptibles de faire jouer la concurrence, et plus ils ont à disposition de grosses capacités en bande passante. La quatrième caractéristique est d’ordre énergétique. Les machines dédiées au trading haute fréquence sont très gourmandes en énergie. Les centres de données les hébergeant doivent donc être de haute densité, capables de fournir beaucoup d’énergie, à la fois pour les alimenter, mais aussi pour les refroidir. A titre d’exemple, un datacenter (centre de données, NDLR) classique fournit entre 4 et 5 Kilowatt par baie. Les nôtres, à Paris comme à Londres, fournissent 25 kilowatts. Dernière caractéristique, la rapidité de mise en service, de l’ordre de deux jours avec les interconnexions avec d’autres membres de la communauté.

Comment analysez vous l’évolution de la demande de colocation ?

Il y aura un phénomène important de concentration à Londres. Dans notre cas, nous enregistrons une très forte demande dans notre datacenter londonien depuis trois trimestres. Alors qu’elle s’établissait entre 100 et 150 m2 mensuels, la demande de proximity hosting a été multipliée par trois certains mois, à tel point que notre datacenter est pratiquement plein. Mais cela ne signifie pas la disparition de la demande dans les autres pays. En France, où le trading actions représente des volumes importants, nous avons redéployé certains clients dans nos six centres de données de la région parisienne pour dégager de la place dans celui destiné au proximity hosting.

*Fournisseur européen de services de « datacenters » de colocation (neutres vis-à-vis des opérateurs télécoms)

A lire aussi