Avantage BP

le 17/06/2010 L'AGEFI Hebdo

On aurait pu penser qu’être responsable d’une catastrophe naturelle sans précédent, un « 11 septembre environnemental » selon les mots du président Barack Obama, coulerait la réputation de plus d’une entreprise. C’est très certainement le cas. Selon le classement de BrandIndex, une société américaine mesurant à travers des sondages quotidiens la perception positive ou négative des marques, BP est tombé à juste titre dans les tréfonds du classement. Mais la multinationale reste toutefois mieux perçue par les sondés que… Goldman Sachs ! Comme quoi détruire les bayous de Louisiane et bientôt la barrière de corail de Floride, c’est mal, mais se comporter comme une pieuvre géante, vampire de surcroît, c’est encore pire !

A lire aussi