Austeria

le 01/07/2010 L'AGEFI Hebdo

Chaque crise a son lot d’inventivité, y compris terminologique. Cette fois, le terme à la mode aux Etats-Unis depuis quelques semaines est « Austerian Economics » ou « Austeria ». Le premier se référerait à la volonté des gouvernements de réduire les dépenses gouvernementales et les déficits en temps de récession économique ; le second servirait désormais pour désigner la zone euro. La conception de ces termes est revendiquée par l’économiste et bloggeur Rob Parenteau, qui joue entre les termes « austerity » et la théorie autrichienne de la conjoncture de Friedrich Hayek Cet économiste un peu oublié fait d’ailleurs un retour fracassant, lui qui, au début du siècle dernier, s’était opposé à Keynes sur la meilleure politique d’ajustement à adopter. Reste à savoir si les gouvernements européens vont accueillir avec joie cette nouvelle dénomination, surtout venue d’outre-Atlantique…

A lire aussi