Pas d’éclaircies en vue pour les BFI

le 09/06/2016 L'AGEFI Hebdo

Morosité. Les temps sont durs pour les banques de financement et d’investissement (BFI). Après avoir fait face, début 2016, à l’un des plus difficiles premiers trimestres depuis la crise, marqués par un recul moyen de quelque 25 % des revenus sur un an (voir le graphique), l’horizon ne semble pas...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi