Innovation financière

Les villes anglaises de retour sur le marché obligataire

le 08/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Entre dix et vingt municipalités britanniques prévoient d’émettre des obligations, pour la première fois depuis des décennies, suite à la décision du gouvernement central d’augmenter les taux versés sur leurs emprunts à l’Etat, a indiqué le Financial Times. Conseillée par Morgan Stanley et HSBC, la ville de Wandsworth vise ainsi 250 millions de livres. Cette décision a freiné considérablement les demandes d’emprunts municipaux (1,5 milliard de livres en dix mois à juillet 2011, contre 5,8 sur la même période l’année précédente). Les taux payés au marché seraient plus hauts d’environ 0,8 point de pourcentage que les coûts de financement du gouvernement, à comparer à 1 point demandé par le Public Works Loans Board (PWLB) - qui facturait seulement 0,17 point jusqu’à l’année dernière. Les collectivités locales peuvent seulement emprunter pour financer des infrastructures (pas pour leur fonctionnement). En parallèle, la Local Government Association envisage de créer une agence pour mutualiser les émissions obligataires des plus petites collectivités.

A lire aussi