UniCredit devra rester sur tous les fronts

le 17/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Domestique. UniCredit occupe la presse italienne en attendant ses résultats 2010. Le groupe a ainsi annoncé la nomination de Jean-Pierre Mustier, ancien responsable des activités de marché de Société Générale tombé après l’affaire Kerviel. A la tête de la banque d’investissement, le Français aura à sa main près des deux tiers du bénéfice du groupe. Mais c’est le réseau domestique qui mobilise la direction arrivée en septembre. La première banque italienne y aurait accusé une perte de 50 millions d’euros, selon Il Sole 24 Ore qui rapporte des propos internes, pour un produit net bancaire (PNB) de 9,78 milliards. En pleine réorganisation de ses activités italiennes, UniCredit vise en 2011 un bénéfice net italien de 594 millions d’euros pour un PNB de 10,12 milliards.

A lire aussi