Trou de mémoire

le 30/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Le dernier Financial stability report de la Banque of England (BoE) tire à boulets rouges sur les exchange-traded funds (ETF), notamment synthétiques. Si la BoE se fait l’écho des préoccupations d’autres régulateurs (lire L’Evénement page 10), elle se félicite également que les banques anglaises ne soient pas des intervenants majeurs sur ce marché concentré sur quelques larges banques. En désignant à demi-mot les banques françaises et allemandes, elle semble avoir oublié Barclays Capital. Si cette dernière a, il est vrai, vendu son département ETF (Ishares) à Blackrock en 2009, ce n’est que pour mieux se concentrer sur un autre pan du marché… les exchange-traded notes… des produits indiciels, non OPCVM et donc encore plus opaques que les ETF…

A lire aussi