Trop loin

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Il n’a pas fallu beaucoup de temps au FT Alphaville, le blog du Financial Times, pour dénicher et publier la page Linkedin de Kweku Adoboli, le trader soupconné de fraude chez UBS. Pas beaucoup de temps non plus pour y afficher également, non seulement la page de son patron, mais aussi le nom de professionnels associés à son network, voire qui ont, un jour, regardé son profil… Un blog financier mettant en pâture des personnes uniquement pour avoir surfé sur un réseau communautaire, voilà ce qui fait réfléchir… et a fait réagir des dizaines d’internautes qui ont violemment fustigé la politique éditoriale de ce site. Une heure après, les noms avaient disparu. On aurait aussi apprécié un mea culpa…

A lire aussi