L'avis de… Antoine Colboc, responsable de l’activité capital-risque chez Crédit Agricole Private Equity

« Une très grosse menace pèse sur le capital-risque »

le 21/04/2011 L'AGEFI Hebdo

Les PME ont-elles besoin de fonds propres ?

Tout dépend des entreprises que l’on considère, car il faut différencier les PME de croissance, et parmi elles les PME innovantes, des autres entreprises. Cette distinction ne semble plus admise par la classe politique qui parle à présent des PME en général. Pourtant, il est du devoir des responsables de soutenir avant tout les PME de croissance et notamment celles qui développent des innovations. Les PME innovantes que nous ciblons chez Crédit Agricole Private Equity connaissent une croissance moyenne de 50 % par an, elles investissent plus qu’elles n’encaissent et n’ont pas accès à la dette. Elles ont donc besoin de fonds propres. Or si le capital-développement trouve des fonds assez facilement, le capital-risque est plus aléatoire et à ce titre très menacé dans son financement.

Pourquoi différencier les entreprises de croissance des entreprises innovantes ?

L’objectif national qui s’impose est la création d’emplois qualifiés, c’est-à-dire non « exportables », et le chemin pour l’atteindre passe par l’innovation. Une entreprise qui s’attaque à des marchés établis ne pourra pas prétendre à une croissance aussi forte. D’où la nécessité impérieuse de favoriser de façon privilégiée le financement des entreprises innovantes qui sont aussi les plus risquées. Or malgré un nombre désormais important d’entrepreneurs prêts à endosser des projets innovants, une très grosse menace pèse sur le financement du capital-risque en France. Les acteurs privés se raréfient pendant que les dispositifs publics, cantonnés à l’abondement de fonds privés, distinguent mal les prises de risques et font reposer à 80 % le financement du capital-risque sur les particuliers. Le contraste est frappant avec les démarches d’autres pays comme le Royaume-Uni, Israël ou les Etats-Unis qui eux, intensifient leurs efforts.

A lire aussi