Le tigre et le vampire

le 10/02/2011 L'AGEFI Hebdo

On connaissait le rôle de Goldman Sachs en tant que conseil du gouvernement grec… On découvre celui de Merrill Lynch auprès du gouvernement irlandais dans un article du Vanity Fair de février….Embauchée en septembre 2008 par le ministre des Finances irlandais, la banque d’investissement remettait un rapport selon lequel les banques irlandaises étaient toutes profitables et bien capitalisées, et suggérant à l’Etat de garantir leurs dettes. Pis, elle licenciait dans le même temps un de ses analystes pour avoir produit un document pointant les dérives des banques dans le financement de l’immobilier ! Un rapport retiré aussitôt publié sous la pression des banques elles-mêmes, bonnes clientes de Merrill Lynch. On connaît la suite et les déboires du tigre Celtic. Visiblement, Goldman Sachs n’est pas la seule banque à mériter le nom de « pieuvre vampire »…

A lire aussi