Standard & Poor’s se lance aussi sur le marché des ETI

le 19/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Le numéro un mondial de la notation ne compte pas se laisser distancer sur le marché des émetteurs de taille moyenne. Standard & Poor’s a lancé fin juin une offre d’évaluation du crédit des entreprises de taille intermédiaire (ETI, dont le chiffre d’affaires est inférieur à 1,5 milliard d’euros et la dette financière à 500 millions), baptisée Mid-Market Evaluation. C’est la première grande agence de notation à offrir ce type de service. « Il s’agit d’évaluations, et non de notations, qui ne seront pas publiques », décrit Alexandra Krief, responsable analytique chez S&P. L’agence vise le marché des placements privés en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne. « Ces entreprises, souvent familiales, sont peu enclines à divulguer des informations et souhaitent donc que ce type d’analyses soient diffusées uniquement à un cercle restreint de personnes, ajoute cette dernière. C’est pourquoi nous ne divulguerons nos rapports qu’aux investisseurs désignés par l’entreprise. » L’échelle d’évaluation (de MM1 à MM8) diffère d’ailleurs de celle d’une notation classique. Standard & Poor’s a de plus adapté son approche : « C'est le même cadre analytique mais la procédure est moins lourde, l'analyse moins granulaire et les délais plus courts », poursuit Alexandra Krief. Pour S&P, cet univers des ETI n'est pas totalement inconnu puisque l'agence couvre déjà 1.500 émetteurs en Europe. Par ailleurs, Euler Hermes, déjà actif en notation de PME en Allemagne, planche sur des interventions en France, notamment dans le cadre de projets de titrisation de créances sur les PME.

A lire aussi