Innovation financière

Shanghai veut ouvrir son marché des « futures »

le 16/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Le Shanghai Futures Exchange, le marché chinois des instruments à terme, projette le lancement d’un contrat sur le pétrole, selon des courtiers et des analystes cités par le Financial Times. Ce type de produit existe déjà. La nouveauté est qu’il sera libellé en yuans et en dollars, et partiellement accessible aux investisseurs étrangers. La Chine cherche à développer sa présence financière sur les marchés internationaux de matières premières. Un nouveau pas dans la libéralisation des marchés de capitaux est franchi ici. Actuellement, le marché des futures n’est pas suffisamment profond pour répondre à la forte demande du pays, les investisseurs étrangers n’étant pas autorisés à y participer. L’idée est donc de le permettre. Si, pour l’heure, on ne connaît pas la date de lancement de ce future sur le pétrole, d’autres pourraient rapidement voir le jour dans des métaux précieux ou d’autres matières premières.

A lire aussi