Rothschild cherche à remplacer Axa Private Equity

le 19/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Huit ans dans une entreprise, c’est long pour un fonds d’investissement. Chez LowendalMasaï depuis 2004, avec 45% du capital, Axa Private Equity, qui a succédé à Astorg, «est clairement sortant», reconnaît Pierre Lasry, président fondateur du cabinet de conseil. Ce dernier verrait d’un bon œil un changement d’actionnaire. La plupart des managers de l’entreprise sont arrivés chez LowendalMasaï après l’investisseur financier et ne sont donc pas intéressés au capital. Remettre à plat la structure actionnariale permettrait d’associer les forces vives de l’entreprise. Deux ans après avoir déjà tenté, sans succès, de trouver des successeurs au fonds, Rothschild a récemment remis l’ouvrage sur le métier. «Nous sommes très actifs sur ce sujet», concède Pierre Lasry, qui voit dans la modération des valorisations dans le secteur une bonne raison d’espérer.

A lire aussi