Innovation financière

Retour de la « mezzanine sponsorless »

le 02/12/2010 L'AGEFI Hebdo

Le fonds ActoMezz (Groupama PE) a misé 10 millions d’euros en actions et en mezzanine dans Cesa Développement (systèmes électriques), permettant aux managers de reprendre largement la majorité de l’entreprise. Si, avec la reprise des LBO (leveraged buy-out) depuis un an, plusieurs transactions ont débouché sur des LBO sponsorless, c’est-à-dire sans fonds d’investissement majoritaire, c’était jusqu’à présent seulement avec de la dette senior. Une certaine « revalorisation » des entreprises semble pouvoir relancer ce genre d’opérations avec mezzanine, qui étaient apparues avant la crise. Dans une optique plus « capital-développement », Argos Soditic a enfin réalisé en juillet le premier closing (à 45 millions d’euros sur 120 visés au final) de son fonds Argos Expansion, destiné à financer des PME en mezzanine aux côtés de dirigeants majoritaires. Et Audacia prépare la levée d’un FCPR (fonds commun de placement à risque) d’environ 75 millions d’euros, qui proposera ces financements offrant, pour les dirigeants, un coût moindre que l’ouverture du capital.

A lire aussi