Régulation et impact social

le 30/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Participation. La donne est maintenant connue : les banques jugées systémiques devront supporter une surcharge de fonds propres de 1 à 2,5 points par rapport à la norme de Bâle III qui porte le common equity tier one à au moins 7 % des actifs pondérés. Près de 30 groupes seraient concernés. Société Générale en est-il ? Certaines sources le place en seconde partie du peloton, le barème étant progressif selon l’importance systémique de chacun. « C’est inexact », soutient François Baroin, porte-parole du gouvernement français. Si tel était le cas, le groupe français n’aurait pas forcément à lever du capital, mais anticipe déjà moins de crédits et… des mesures sociales moins généreuses. Il veut ainsi réduire de 15 % la prime de participation et d’intéressement versée aux salariés en 2012. Pour les syndicats, Bâle III n’est qu’un « prétexte ».

A lire aussi