Regain de tension entre Dexia et les collectivités

le 12/07/2012 L'AGEFI Hebdo

Impasse. C’est par voie d’huissier que Dexia Crédit Local a dénoncé 1,6 milliard d’euros de lignes de liquidité accordées à une centaine de collectivités. Quelques jours plus tôt, La Banque Postale avait débloqué 2 milliards d’euros de prêts court terme - une enveloppe doublée depuis - en attendant la future banque du secteur public. Au-delà des difficultés de Dexia, la décision de sa branche française peut s’expliquer par la flambée des impayés de collectivités et hôpitaux (de 30 à 103 millions d’euros entre fin 2011 et fin avril). Outre leurs difficultés budgétaires, certains exécutifs locaux espèrent des décisions de justice favorables sur les crédits structurés. Les auditions menées au Sénat le 3 juillet n’ont pas non plus répondu à l’autre question chaude : l’impact sur les comptes publics des garanties d’Etat apportées à la banque, dont le démantèlement s’éternise. Elle doit ainsi monter de 60 % à 100 % dans sa filiale espagnole invendable, Dexia Sabadell.

A lire aussi