Une première obligation « solaire » en Europe

le 03/03/2011 L'AGEFI Hebdo

La société de projet italienne Andromeda Finance, sponsorisée par l’américain SunPower, a émis en décembre une première obligation européenne pour une infrastructure « photovoltaïque ». C’est aussi une première obligation de « projet » en Italie et surtout la première obligation rehaussée par la Sace, agence d’assurance-crédit à l’export italienne, ce qui pourrait ouvrir des pistes en France avec des organismes comme la Coface. Le financement obligataire total s’élève à 200 millions d’euros en deux tranches sécurisées équivalentes : la Class A1, qui offre des caractéristiques similaires à des obligations d’Etat grâce au rehaussement par une garantie de la Sace sur une partie du prêt sous-jacent ; et la Class A2, entièrement souscrite par la BEI (Banque européenne d’investissement). Conseillées (comme la Sace) par Linklaters, BNP Paribas et Société Générale étaient les banques arrangeuses du programme. L’émission doit financer deux implantations de panneaux solaires pour 51,4 mégawatts à Montalto di Castro.

A lire aussi