La Place de Paris plaide pour une fiscalité plus attractive

le 23/01/2014 L'AGEFI Hebdo

En vue de la « commission Place de Paris 2020 » annoncée par le ministère de l’Economie, Paris Europlace fait plusieurs propositions, notamment réglementaires et fiscales, pour redresser la compétitivité de la Place française – 7e du dernier classement mondial de Xinhua et Dow Jones (5e en 2010). Sa commission « intermédiation » souhaite l’abandon du projet européen de taxe sur les transactions financières, l’affectation de la taxe systémique au fonds de résolution européen et l’extinction progressive de la taxe sur les salaires. Elle appelle aussi au développement à Paris d’une chambre de compensation sur les taux et les dérivés OTC. Le collège « investisseurs institutionnels », lui, fixe un objectif : passer de 15 % à 20 % de capitaux étrangers gérés en France en cinq ans.

A lire aussi