Peut mieux faire

le 17/11/2011 L'AGEFI Hebdo

On aurait pu croire qu’avec la crise financière, le niveau de connaissance des Français en matière financière aurait augmenté. On s’est trompé. Selon une étude réalisée par le Credoc à la demande de l’IEFP et l’AMF, les notions élémentaires ne sont pas mieux maîtrisées aujourd’hui qu’il y a sept ans et 80 % de la population admet mal s’y connaître dans le domaine des placements financiers. Pire, seule une personne sur deux sait que 100 euros placés à 2 % par an conduisent à un capital de 102 euros au bout d’un an. Ces mauvais résultats classent la France en queue de peloton par rapport aux autres pays ayant effectué ce type de test à l’initiative de l’OCDE en 2011 : les Irlandais sont, de loin, les plus à l’aise, tandis que nos concitoyens se situent entre les Sud-Africains, les Arméniens et les Malaisiens, loin derrière les Allemands ou les Anglais. Edifiant…

A lire aussi