Paris Orléans entend redynamiser son titre en Bourse

le 14/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Visibilité. Suite à la simplification des structures du groupe Rothschild, qui a conduit à accroître le flottant (de 39,4 % à 52,1 % du capital) de sa holding de tête Paris Orléans, cette dernière entend accroître la liquidité de son titre et sa visibilité. « Nous aimerions avoir un volant de liquidité représentant à terme 30 % à 40 % du flottant », explique Olivier Pécoux, directeur général de la holding. Evoluant autour des 17 euros, le titre se révèle à ses yeux sous-valorisé. Paris-Orléans entend dès lors développer les

roadshowsauprès des investisseurs et élargir la couverture du titre à cinq analystes (dont trois anglo-saxons), contre deux actuellement (AlphaValue et Natixis). Le groupe s’est par ailleurs engagé dans un programme de réduction de coûts, visant 20 millions d’euros d’économies en termes de frais de fonctionnement en année pleine. La réduction des effectifs dans la banque d’affaires, de 980 à 850 postes, doit parallèlement générer une économie brute de 25 millions d’euros par an.

A lire aussi