Oséo Industrie sur les fonts baptismaux

le 01/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Numérique. Les actionnaires d’Oséo sont réunis ce 2 mars en assemblée générale. A l’ordre du jour : l’augmentation de capital de la SA (société anonyme) permise par l’injection d’un milliard d’euros de l’Etat dans l’établissement public (Epic). Elle permettra de donner vie à la banque Oséo Industrie voulue par Nicolas Sarkozy le 18 janvier et acceptée en conseil d’administration le 15 février. Ce qui ne fait pas que des heureux. Le Conseil national du numérique se cabre : sur le milliard - soit 50 % de fonds propres de plus rien que pour les industriels -, 450 millions sont pris sur le Fonds national pour la société numérique du programme des investissements d’avenir. Quant à la Caisse des dépôts, qui détient 27,15 % d’Oséo SA aux côtés de l’Etat (61,51 %), elle doit remettre au pot si elle ne veut pas être diluée.

A lire aussi