OBLIGATIONS CORPORATE JPMorgan toujours en avance

le 05/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Marché en progression depuis janvier

Malgré un mois d’août très difficile (le pire depuis 2008) pour les émissions d’obligations corporate, ce marché progresse depuis janvier, selon ce classement des établissements teneurs de livre sur les émissions « investment grade » proposé par Thomson Reuters et encore dominé cette année par JPMorgan, devant Morgan Stanley et Deutsche Bank. Très dynamique au début de l’année, il atteint 795 milliards de dollars au niveau mondial (+4 %) avec 1.950 émissions prises en compte (+14 %). Le ralentissement de l’été traduit les inquiétudes sur la hausse des taux américains, qui a également affecté les émissions obligataires à haut rendement (pourtant à un niveau record depuis janvier avec plus de 290 milliards).

Le marché nord-américain (301 milliards de dollars) gagne 14 % en valeur grâce aux émissions d’Apple (16,9 milliards fin avril), Merck, Freeport-McMoRan Copper & Gold (6,5 milliards), Chevron (6), EMC (5,5), Wal-Mart (5), NBC Universal, Comcast, Pfizer (4), Anheuser-Busch, ConAgra Foods (3,9), etc. JPMorgan, qui a participé à presque toutes ces émissions en dehors d’Apple, se place donc toujours devant Bank of America ML et Citi, tant en valeur qu’en nombre.

Deutsche Bank en Europe

Sur le marché européen, en baisse de 9 % avec 212 milliards de dollars et 429 émissions, Deutsche Bank passe devant BNP Paribas. JPMorgan, en revanche, prend du retard sur ses habituels poursuivants : Barclays, HSBC, RBS et SG CIB. Et ce malgré sa participation à l’importante émission de Vodafone (5,9 milliards de dollars) en février. Parmi les autres opérations figurent celles de Shell (3,7), Siemens (3,4), EDF (3,3), Diageo (3,2), Lukoil, Total, Daimler, Statoil (3), Rio Tinto, BP (2,9), etc.

Enfin, le marché asiatique (ici hors Japon) progresse également de 6 %, avec 183 milliards de dollars et 812 émissions, dont toute une série autour de 3 milliards de dollars : China Railway, Pertamina, CNPC, PetroChina… Un marché dominé par les banques chinoises (Citic, AgBank, Bank of China) en Chine et par les anglo-saxonnes (HSBC, UBS…) en dehors.

A lire aussi