Obligations convertibles - JPMorgan profite d’un marché porteur

le 04/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Rebond des émissions convertibles

Avec un total d’émissions de 35,2 milliards d’euros (au 25 juin), le marché primaire des obligations convertibles repart. Le grand gagnant de cette tendance côté teneurs de livres est JPMorgan, 1erdu classement établi par Dealogic (4,7 milliards d’euros pour 40 opérations). Par régions, la hiérarchie est globalement respectée aux Etats-Unis où le trio de tête est maintenu mais dans un ordre différent. En Europe, Deutsche Bank reste bien ancré à la 1èreplace tandis que JPMorgan et BNP Paribas remontent sur le podium. En Asie, UBS conserve la 1ère place suivi par Haitong Securities, tous deux ayant participé à la plus importante émission réalisée depuis le début de l’année.

Méga-opérations en Europe

Côté émissions, China Minsheng Banking Corp a en effet placé 2,5 milliards d’euros de convertibles en mars. Quatre autres opérations ont dépassé un milliard : ArcelorMittal (1,7 milliard), Volkswagen (1,3), ENI (1,25) et GBL (1). Toutes réalisées en Europe. Malgré cela, le marché américain reste le plus actif avec 15 milliards d’euros émis pour 61 opérations. En Europe, le montant émis s’élève à 10,3 milliards (29 opérations) et à 8 milliards en Asie (46).

Perspective favorable

La tendance favorable du premier semestre devrait se poursuivre sur l’ensemble de l’année. « Le contexte est porteur pour les obligations convertibles qui profitent d’un avantage par rapport aux obligations classiques dans les périodes de hausse des taux. En outre, les émetteurs bénéficient de la revalorisation de leurs actions », estime Pierre-Alexis Renaudin, responsable des obligations convertibles chez Morgan Stanley pour l’Europe. Il anticipe une trentaine de milliards de dollars (23 milliards d’euros) d’émissions sur l’ensemble de l’année en Europe. Au niveau mondial, si le second semestre est aussi favorable que le premier, le marché pourrait revenir sur ses niveaux de 2008 mais resterait encore loin des 140 milliards d’euros émis en 2007 (données compilées par Dealogic).

A lire aussi