OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT - JPMorgan et Bank of America en tête

le 14/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Un marché en hausse de 42 %

Les banques JPMorgan et Bank of America, qui dominaient le marché de la dette corporateen général en 2012, remportent ce classement Dealogic des établissements teneurs de livres sur les émissions à haut rendement (high yield bonds). Un marché qui a mondialement progressé de 42 % sur l’ensemble de l’année, avec 295 milliards de dollars levés en 818 émissions. En ce début 2013, l’intérêt pour ces émissions à haut rendement, qui laisse parfois présager un risque de « bulle », est encore plus marqué, avec déjà des émissions de taille importante comme celle de Bombardier (2 milliards de dollars) en janvier.

En 2012, le marché nord-américain est encore celui qui a le plus progressé : +59 % avec 188 milliards de dollars et 472 émissions. Mais outre-Atlantique, c’est Bank of America ML qui devance, de peu, JPMorgan et Deutsche Bank.

Goldman Sachs en Europe

En Europe, en 2012, le marché n’est pas encore reparti aussi vite en valeur, avec seulement 63 milliards de dollars levés (+22 %). Le nombre d’émissions a quand même plus que doublé (de 103 à 214) en un an, sans réelle contribution du marché le plus dynamique en valeur, le Royaume-Uni (13 milliards de dollars), passé de 19 à 26 émissions, mais plutôt avec celle d’autres pays d’Europe du Nord, dont la France qui a vu doubler le nombre d’entreprises concernées (24). Goldman Sachs devance JPMorgan et Deutsche Bank à l’échelle du Vieux Continent, dont le marché devrait connaître une belle année au rythme des premières émissions de janvier, marquées notamment par celle d’Ardagh Packaging (1,6 milliard). En perte de vitesse sur le marché nord-américain, BNP Paribas et Crédit Agricole CIB conservent une bonne place en Europe et en France où elles occupent les 1eret 3erangs (JPMorgan est 2e).

Enfin, le marché asiatique, où les entreprises moins bien notées ont toujours un accès difficile au crédit, reste confidentiel : 17 milliards de dollars (+9 %) en 48 émissions, la plupart conseillées par les banques européennes Credit Suisse, UBS, Deutsche Bank ou HSBC.

A lire aussi