Innovation financière

Une obligation PIK symbolique du haut de cycle sur le haut rendement

le 06/12/2012 L'AGEFI Hebdo

C’est la plus importante émission à haut rendement cotée avec intérêts capitalisés (senior PIK notes, pour « payment in kind ») depuis janvier 2011, et un record au niveau européen : le LBO (leveraged buy-out) du fonds Terra Firma sur le groupe Annington Homes (racheté à Nomura) s’est en partie financé via un placement arrangé par Barclays le 23 novembre de 550 millions de livres d’obligations PIK à maturité 2023, avec un coupon de 13 %. C’est aussi la plus grosse émission libellée en livres pour un émetteur noté CCC depuis 2007. Le câblo-opérateur suédois Com Hem avait déjà émis le 13 novembre pour 250 millions d’euros de senior PIK notes avec un rendement de 12,4 %. En France, en dehors des fréquentes tranches mezzanine PIK, subordonnées et non cotées, la dernière ligne obligataire de ce type remonterait à Picard Surgelés en septembre 2010 (38 millions à échéance 2019). Les spreads de l’indice Crossover, actuellement autour de 505 points de base, témoignent d’un haut de cycle tel que les émetteurs high yield peuvent à nouveau placer des titres sans coupon en numéraire.

A lire aussi