Nomura tire les fruits de ses efforts en France

le 17/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Majeures. Le japonais Nomura avait besoin de se faire une réputation lorsqu’il a repris les activités européennes de Lehman. Mandatés sur le projet de cession de Dia, pour le conseil d’administration de Carrefour, ou l’OPA d’Axel Springer sur SeLoger, en conseil exclusif de ce dernier, Jérôme Calvet, coprésident de Nomura France, et Guillaume d’Hauteville, vice-président Europe de la banque d’investissement, peuvent enfin se féliciter : ces anciens de Lehman renouent avec leurs clients historiques. Mais ils valorisent aussi l’approche globale du groupe avec l’opération d’achat de Kwikfit par le japonais Itochu (leur client) auprès de PAI. Reste à savoir comment Piero Novelli, ancien d’UBS et Merrill Lynch, nommé en janvier codirecteur des fusions-acquisitions monde, transformera sur le long terme cette impulsion dans un marché en reprise récente.

A lire aussi