Natixis abandonne le LME

le 17/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Arbitrage. S’il veut rester « membre » du London Metal Exchange (LME), Natixis ne fera plus partie des courtiers actifs sur la Bourse mondiale des métaux. La filiale de BPCE a annoncé la fermeture de son entité Natixis Commodity Markets qui emploie 120 personnes à Londres. Née il y a 35 ans, bien avant son rachat par le groupe français, elle était devenue trop « consommatrice de liquidités et d’encours pondérés », a expliqué Laurent Mignon, directeur général de Natixis. En outre, « en dépit d’une meilleure activité commerciale, les revenus des activités de ‘commodities’ (matières premières, NDLR) ont été affectés par le contexte très volatil générant de moindres revenus de ‘trading’ », indique le document de référence 2011 de la banque, qui reste dans les dérivés de gré à gré. Sa décision intervient alors que le LME étudie plusieurs dossiers d’acquéreurs potentiels.

A lire aussi