Nationwide émet des CoCos non bancaires et non cotés

le 13/03/2014 L'AGEFI Hebdo

Les émissions d'obligations convertibles contingentes (CoCos) ne sont désormais plus réservées aux banques cotées en Bourse. Après avoir émis 500 millions de livres de core capital deferred shares (CCDS) début décembre, la société de crédit immobilier britannique Nationwide Building Society a émis de la dette réglementaire de type additional tier 1 (AT1) en levant un milliard de livres. Ces titres ont une maturité perpétuelle, avec une première date d'exercice de remboursement anticipé (call) au 20 juin 2019. A cette date, les investisseurs pourront ainsi activer la conversion de leurs titres en CCDS, considérés comme des actions à fort dividende plutôt que des obligations, dans le cas où le ratio de common equity tier 1 (CET1) de la société passerait sous le seuil de 7 %. L'opération, orchestrée par UBS, Citigroup, Deutsche Bank et RBS, aurait attiré un carnet d'ordres de plus de 9 milliards de livres, pour un rendement attractif de 6,875 % (488 points de base au-dessus du taux mid-swap).

A lire aussi