Innovation financière

Moleskine s’introduit en Bourse sans luxe ni volupté

le 11/04/2013 L'AGEFI Hebdo

La première grande IPO de l'année en Italie n’est pas le succès attendu. Les fonds Syntegra Capital et Index Ventures, actionnaires depuis 2006 de la société connue pour ses carnets de notes utilisés par Ernest Hemingway ou Vincent van Gogh, ont réalisé l’introduction de Moleskine à la Bourse de Milan le 3 avril. Mais le cours, situé en milieu de fourchette indicative, à 2,30 euros pour chacune des 106 millions d'actions placées (dont 12 millions d'actions nouvelles), s’est effondré depuis vers 1,90 euro. L'opération dirigée par Goldman Sachs, Mediobanca et UBS valorisait l’entreprise autour de 488 millions d'euros, 17 fois les prévisions de bénéfices, un multiple digne des sociétés italiennes de luxe récemment introduites (Prada, à Hong Kong, Salvatore Ferragamo et Brunello Cucinelli). Les fonds, avec le fondateur et les dirigeants, ont encaissé l'essentiel des 244 millions d'euros dégagés par cette IPO.

A lire aussi