Innovation financière

Le mezzaneur ICG convertit en capital sa dette sur Parkeon

le 10/01/2013 L'AGEFI Hebdo

Au terme d'une deuxième restructuration du LBO (leveraged buy-out) sur Parkeon, le fonds Equistone (ex-Barclays PE) va céder sa participation d'environ 60 % au capital du fabricant de parcmètres à ICG. Ce dernier avait accompagné ce LBO en 2007 avec une dette mezzanine de 42 millions d'euros, et un ticket en capital de 5 millions. Arrangée par BNP Paribas, la dette senior et second lien atteignait 120 millions (pour 260 millions de valeur d’entreprise). Avec un soutien de Bercy du fait de son rôle de fournisseur des collectivités locales, la société a vu sa dette bancaire réduite « significativement » et rééchelonnée. Elle l’avait déjà renégociée une première fois en 2009, avec un rallongement de l'échéance de 18 mois, ICG acceptant alors l'abandon de rémunérations en échange de droits supplémentaires d'accès au capital - Barclays PE et ICG avaient réinjecté ensemble 10 millions de fonds propres. Mais la crise se prolongeant, l'actionnaire principal a dû jeter l'éponge et les autres créanciers se rabattre sur une clause de « retour à meilleure fortune » via des droits sur le capital et la plus-value.

A lire aussi