Le LSE engagé dans une bataille boursière pour TMX Group

le 19/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Concurrence. La partie se complique pour le London Stock Exchange (LSE) dans sa tentative d’acquisition de l’opérateur canadien TMX Group. Sous le nom de code Maple Group Acquisition, un consortium réunissant les plus grandes banques du Canada et des fonds de pension a soumis le 15 mai une contre-offre de 3,6 milliards de dollars canadiens (2,6 milliards d’euros) au conseil d’administration de TMX. Cette proposition, en numéraire et en actions, s’avère supérieure de 24 % à l’offre publique d’achat lancée en février dernier par le LSE. Ce dernier n’entend pas s’avouer vaincu, réaffirmant les bénéfices financiers, stratégiques et opérationnels d’une union avec TMX. Le groupe canadien, qui examinera cette nouvelle offre, compte d’ailleurs poursuivre les démarches de la fusion, notamment en obtenant l’aval des autorités fédérales et provinciales canadiennes.

A lire aussi