Des liens utiles avec l’administration

le 07/07/2011 L'AGEFI Hebdo

Ancienne administratrice à Bercy, Anne Maréchal en connaît les rouages ainsi que l’esprit. D’où son succès, dans le dossier Areva, pour faire approuver par l’administration une parité de un pour un dans l’échange des actions contre les certificats d’investissement. « Les droits de vote avaient été estimés à une valeur équivalente à 1 % du prix de l’action dans l’augmentation de capital réalisée en faveur du fonds souverain koweitien, ce qui est faible, explique Anne Maréchal. Et comme échanger 100 certificats d’investissement contre 99 actions aurait soulevé des difficultés (liées au paiement d’une soulte et à la gestion des rompus) susceptibles de dissuader les investisseurs d’apporter leurs titres, nous avons donc mis en avant les avantages d’une parité d’échange de un certificat pour une action tant du point de vue de l’attractivité de l’offre que des avantages pour le CEA (Commissariat à l’énergie atomique, NDLR) et l’Etat du succès de cette opération en termes de liquidité des titres qu’ils détiennent. »

A lire aussi