LBO laissés à eux-mêmes

le 20/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Attendue, la procédure de sauvegarde financière accélérée qui va s’appliquer le 1er mars 2011 apporte toutefois quelques déceptions. Destinée à faire adopter un plan de sauvegarde dans des délais très brefs, elle intéresse les seuls créanciers financiers. Las, après deux ans de crise, les dossiers actuels d’entreprises en difficulté mettent surtout à jour des besoins de restructurations de l’activité. Autre bizarrerie, cette procédure accélérée concerne les entreprises employant plus de 150 salariés et réalisant un chiffre d’affaires de plus de 20 millions d’euros, ce qui exclut, de fait, les holdings de LBO (leveraged buy-out). Une anomalie où d’aucuns ne voient pas tant un oubli qu’une intention secrète du législateur de ne pas faire la part trop belle aux fonds d’investissement détenant des participations en souffrance. L’âge d’or du LBO semble décidément révolu.

A lire aussi