L’Etat déverrouille en partie le dossier Dexia

le 09/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Patience. Nouveau rebondissement dans le démantèlement de Dexia. L’Etat devrait prendre environ 30 % de Dexia Municipal Agency (DexMa), à parité avec la Caisse des dépôts (CDC). Pour préserver sa solidité financière, cette dernière a refusé de détenir 65 % de ce véhicule de refinancement qui aura donc quatre actionnaires, avec Dexia Crédit Local (DCL) et La Banque Postale (LBP). Reste à trouver un prix à cet accord de principe qui ne résout pas la question du transfert de personnels et systèmes de DCL pour la gestion de DexMa, préalable à la création de la future banque publique des collectivités locales de la CDC et LBP. Autre projet, l’agence de financement des collectivités (via des émissions obligataires) est toujours négociée entre les élus et Bercy qui n’exigerait plus de garantie d’Etat. Le rapport gouvernemental attendu mi-février tranchera.

A lire aussi