L'Eonia ne subira pas le sort de l’Euribor

le 06/06/2013 L'AGEFI Hebdo

Deux en un. Suite à la désertion de plusieurs banques (LBBW, Helaba, Raiffeisen, UBS, Rabobank...) qui composaient le panel chargé de calculer l'Euribor, la Fédération bancaire européenne (FBE) a décidé de scinder, à compter du 1er juin, le panel des banques contribuant à l'élaboration de l'Eonia (la référence au jour le jour des dépôts interbancaires) d'un côté, et à l'Euribor (référence à trois mois des dépôts en blanc) de l'autre. L'objectif est de préserver l'Eonia des turpitudes et des scandales rencontrés par les différents taux Bor. L'Eonia est une moyenne des transactions overnight, donc de véritables données de marché. Il est calculé avec le soutien de la Banque centrale européenne. A noter que pour éviter une fuite du panel Euribor, la Commission européenne pourrait rendre obligatoire la présence des banques au panel.

A lire aussi