L’AMF oublie la loi Toubon

le 19/07/2012 L'AGEFI Hebdo

La loi Toubon du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française a visiblement perdu en influence du côté de l’Autorité des marchés financiers. C’est ainsi que les expressions « retail et wholesale », « Volcker Rule », « deleveraging », « shadow banking », « ETF fixed income », « consolidated tape », « OTC », « pricing », « business models », « HFT », « goodwill », « forex », « auto-trading », « trade repositories », qui ont toutes un équivalent en français, émaillent sans traduction l’introduction de la dernière édition de la Cartographie des risques du régulateur. On apprend même que « l’intervention des régulateurs en matière de produits » se dit plutôt « product intervention ». Le décret du 3 juillet 1996 relatif à l’enrichissement de la langue française rend pourtant obligatoire l’usage dans les services publics des termes en français.

A lire aussi