L’accompagnement à l’export doit faire sa place

le 25/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Le rapport de préfiguration remis à Bercy fin juillet par Bruno Parent préconisait, « dans une seconde étape », que la Banque publique d’investissement (BPI) puisse « intégrer des fonctions de soutien à l’export ». Toutefois, Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, a insisté sur la distribution des produits d’UbiFrance, structure publique qui accompagne les entreprises françaises à l'export, et la mise à disposition immédiate de ses agents aux côtés des collaborateurs de la BPI dans les régions, comme « porte d’entrée pour l’international ». « Le guichet unique devrait répondre à tous les sujets, y compris le soutien à l’exportation. Or il existe déjà une collaboration entre la Chambre de commerce et d’industrie, le Conseil régional et l’Etat pour accompagner les entreprises exportatrices, rappelle Philippe Vasseur, président de la Chambre de commerce et d’industrie de la région Nord de France. A Lille, cet 'Espace International' regroupe les équipes, notamment d’UbiFrance, sur un même plateau. C’est un guichet unique dédié. Pourquoi en créer un autre qui fera double emploi ? » La question de l’intégration de l’assurance export réalisée en régie par la Coface (groupe BPCE) pour le compte de l'Etat depuis 1946 se pose aussi.

A lire aussi