L’accès aux prêts se durcit dans la zone euro

le 20/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Le robinet du crédit ne coule plus à flots. Les « contraintes sur la gestion de la liquidité »et « la détérioration des conditions de refinancement » ont conduit les banques de la zone euro à durcir les critères d’octroi de leurs prêts, selon la Banque centrale européenne (BCE). Dans son étude sur le marché du crédit au troisième trimestre, l’institution note que 16 % des banques ont resserré leurs standards de prêts aux sociétés non financières, contre 2 % le trimestre précédent. Les grandes entreprises sont plus pénalisées encore : 19 % des banques ont serré la vis à leur égard, contre seulement 14 % vis-à-vis des PME. Pour tous, la situation devrait continuer à se dégrader : 22 % des banques prévoient une sévérité plus grande sur le dernier quart de l’année. Selon la BCE, la situation actuelle découle à la fois des contraintes propres aux banques et de la détérioration de l’environnement économique global, qui durcit leur perception du risque. Dans ce contexte, la demande des entreprises de la zone euro a fléchi de 8 % au dernier trimestre.

A lire aussi