JPMorgan enferré dans ses positions risquées

le 24/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Défiance. Après la révélation d’une perte de trading de 2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros - lire aussi page 15), JPMorgan n’en a pas fini avec les dérives de sa division d’investissement pour compte propre. Les pertes de sa stratégie de couverture pourraient atteindre 5 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal. En outre, la banque a plus de 100 milliards de dollars de positions sur des actifs titrisés et produits structurés, notamment dans l’immobilier résidentiel britannique, révèle le Financial Times. Un pari risqué pris en 2009 pour améliorer le rendement des liquidités. La responsable de la division, Ina Drew, a été remerciée. JPMorgan est sous le coup d’enquêtes du FBI et des régulateurs américains et de deux plaintes d’actionnaires devant un tribunal de Manhattan. Contesté en assemblée générale, son PDG Jamie Dimon a toutefois conservé son poste et sa rémunération mais sera auditionné par le Sénat américain.

A lire aussi