INTRODUCTIONS EN BOURSE - Morgan Stanley profite de celle de Facebook

le 27/09/2012 L'AGEFI Hebdo

Un marché en fort déclin

Par rapport à 2011, les introductions en Bourse (IPO) ont baissé de 40 % en valeur, avec seulement 79,6 milliards de dollars au niveau mondial, et de 27 % en volume, avec 515 IPO, depuis le 1er janvier et sur la même période, selon ce classement Thomson Reuters. En cette année 2012 beaucoup moins dynamique, Morgan Stanley reprend à Goldman Sachs sa place en tête des établissements teneurs de livres, notamment grâce à son rôle (critiqué) sur l’introduction en Bourse de Facebook le 18 mai.

Cette opération a d’ailleurs maintenu le marché américain à flot, avec 31 milliards de dollars (+17 %) en 88 opérations. Elle y récompense neuf banques en tout, qui se répartissent le fruit de ce placement record de 16 milliards de dollars : Morgan Stanley, Goldman Sachs, JPMorgan, Citi, BoA, Credit Suisse, Deutsche Bank, Barclays et Allen & Co. Les autres IPO étaient comparativement très petites (Allison Transmission, The Carlyle Group, SandRidge Mississippian, PetroLogistics).

UBS en Europe

Une fois n’est pas coutume, UBS arrive pour l’instant première sur un marché européen en chute libre : -89 % pour 4,8 milliards de dollars levés en 57 introductions. La banque suisse devance Deutsche Bank - de peu -, JPMorgan et Morgan Stanley, sachant qu’elles ont toutes les quatre opéré sur l’IPO de Ziggo (1,2 milliard de dollars) en mars. Un marché européen bien affaibli après une année 2011 marquée par les belles opérations que furent Glencore, Bankia, Prada, Jastrzebska Spolka, Yandex... Et ce malgré quelques coups médiatiques comme le nouvel appel à l'épargne public du club de football anglais Manchester United.

Le marché asiatique souffre moins de la crise : -38 % à 38 milliards avec 346 opérations. S’y cotoient des banques occidentales (Morgan Stanley, Deutsche Bank, BoA...) et asiatiques (Guosen Securities, Daiwa, Citic, Mizuho Fin., Sumitomo...). Ces dernières ont cependant plus profité de l’introduction (réussie) de Japan Airlines (6,3 milliards de dollars), la plus grosse devant Felda Global Ventures, IHH Healthcare, Activia Properties, Tesco Lotus Ret Growth...

A lire aussi